La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.


CLIQUEZ POUR PRENDRE RENDEZ VOUSCLIQUEZ POUR PRENDRE RENDEZ VOUS

huiles essentielles, mode d'action sur l'organisme

Posté le 13/03/2018

Il existe trois « grands » modes d’assimilation d’une huile essentielle, soit en interne par ingestion, elle intègre la circulation sanguine au niveau des muqueuses, soit par la respiration, les composants passent dans la circulation sanguine au niveau des alvéoles des poumons (ou directement à travers les muqueuses nasales où se trouvent les cellules 

de l'odorat, les stimulis causés par l'arôme sont envoyés au cerveau; à l'hypothalamus, au thalamus et au complexe amygdalien, ces stimulis exercent une action hormonale qui permet la libération de substances neurochimiques), soit par osmose lorsqu’elles sont appliquées sur la peau, elles intègrent également la circulation, en passant à travers l’épiderme. La peau est le conducteur des huiles essentielles. Ceci s'explique par le fait que la peau est lipophile et la plupart des huiles essentielles sont liposolubles. Le principal mode de transport est la circulation sanguine d’où elles sont acheminées vers l’endroit où elles agiront le mieux.

Toujours est-il, qu’il semblerait qu’elles ont une étonnante capacité à s’introduire dans l’organisme. L’efficacité des huiles essentielles vient de 3 aspects, c'est ce que l'on nomme la ternaire aromatique :

Une activité biochimique : c'est l'activité la plus étudiée et la mieux connue : certaines molécules composant les huiles essentielles agissent sur des récepteurs biochimiques de l'organisme, entrainant une action thérapeutique.

Une activité énergétique : les huiles essentielles ont un potentiel électronique. Cela ne veut pas dire qu'elles sont capables de réparer votre smartphone, mais qu'elles ont un excès ou un déficit d'électrons et ont donc la capacité d'en échanger avec le milieu dans lequel elles sont.

Une activité informationnelle : le parfum des HE (leur arôme) est transmis au cerveau sous forme d'influx nerveux. Certains arômes peuvent entrainer des réactions psychologiques, voire physiologiques importantes. Attention, toutefois, à ne pas dépasser la frontière entre science et croyance !(la compagnie des sens.fr)

Lorsque le problème est au niveau cutané, l’application se fait directement sur la zone, comme pour une verrue, de l’acné, etc.il existe encore un mode d’action c’est l’application de l’HE au niveau des points d’acupuncture. 

Elles peuvent avoir plusieurs fonctions selon les substances qu’elles contiennent :

Les terpènes : monoterpènes tonifiants, antiseptiques, irritants sur la peau à fortes doses (citron, pin, coriandre)

                           Sesquiterpènes  anti-inflammatoires, calmants, anti-infectieux, bien tolérés sur la peau (girofle, cannelle, cèdre de l’atlas)

                          Azulènes anti-inflammatoire, antiallergique  (camomille noble, patchouli

 les alcools aromatiques : anti-infectieux, antimucolitique, stimulants immunitaires très bien supportés sur la peau  (bois de rode,lavandes, citronnelles)

  linalol, thym linalol a forte dose effet inverse

 hormon-like,  plutôt en externe sur zone (sauge sclarée application externe sur ovaires)

 Les phénols : antibiotiques, puissants anti-infectieux, stimulants renforcent des défenses immunitaires. Carvacol, thym thymol (attention hépatotoxiques)

 Les ethers, antispasmodiques, décongestionnant, calmants (lavande lemongrass)

Aldéhydes anti-inflammatoires, vasodilatateurs,

 les cétones, anti-inflammatoires, cicatrisant, lipolytiques, mucolytiques, épilleptisant à fortes doses

Lactones très mucolitique (ravintsara)

Contrairement aux médicaments, les huiles essentielles ne restent pas dans l'organisme. Elles sont expulsées par: l’urine, les selles, la sueur, l’expiration.

Dans un organisme sain, les huiles essentielles ne séjournent pas plus de 3 à 6 heures, mais un organisme malade met environ 14 heures à les expulser

 

Le magnétisme (Lyon 69, villeurbanne), l'aromathérapie et la phytothérapie se relèvent être un bon complément à la médecine conventionnelle, lorsque cette dernière a épuisé toutes ses ressources. Le principe de ces soins est d'agir sur la source du mal. Un mal de tête peut trouver sa source dans une déficience du rein ou du foie. Lorsque nous prenons un comprimé de paracétamol le mal de tête disparaît mais l'origine du problème n'a pas été supprimée. Le magnétisme, l'aromathérapie et la phytothérapie (Lyon 69) agissent non seulement sur le symptôme mais aussi sur la source du mal en apportant un rééquilibrage de l'organe déficient et donc un bien être. Pourquoi accepter d'avoir des migraines à répétitions, d'être constamment stressé, d' avoir des problèmes d'allergies. N'attendez plus venez me consulter à Villeurbanne pour un soin différent,  magnétiseur à Lyon, caluire et cuire Villeurbanne, Dardilly, Ecully et environs. Yves Amar magnétiseur, énergéticien, aromathérapeute, phytothérapeute, bien être, et maintenant à distance, distance. 

Le bien être

Zen

Lumière intérieur

 

 

 

Magnétisme et émotions

 

Mettez fin à votre mal être

 

Dépression

 

Sentiment d'abandon

 

Magnetism (Lyon 69) is a good complement to conventional medicine when it has exhausted all its resources. The principle of this care is to act on the source of the evil. A headache can be caused by a kidney or liver deficiency. When we take a paracetamol tablet the headache disappears but the origin of the problem has not been removed. Magnetism (Lyon 69) acts not only on the symptom but also on the source of the evil by bringing a rebalancing of the deficient organ and thus a well being. Why accept having repetitive migraines, being constantly stressed, having allergies. Do not wait any longer consult me ​​in Villeurbanne for a different care, magnetizer in Lyon, Villeurbanne, Dardilly, Ecully and surroundings. Yves Amar magnetizer, well being, and now remote, distance.